Rechercher
Annonce immobilière

Comment réussir son annonce immobilière

Une annonce immobilière bien rédigée et attractive peut faire toute la différence, lorsqu’il s’agit de vendre ou louer un bien. En effet, une annonce réussie peut attirer un grand nombre de potentiels acheteurs ou locataires, ce qui augmente les chances de louer ou conclure une transaction rapidement. 

Que doit indiquer obligatoirement une annonce immobilière pour une mise en location ?

  • Mentionner que le bien est un logement meublé, si c’est le cas,
  • Montant du loyer mensuel (montant/mois) ainsi que la mention charges comprises si c’est le cas,
  • Montant des charges locatives (ou charges récupérables) ainsi que leur mode de règlement,
  • Montant du dépôt de garantie, si exigé par le propriétaire,
  • Montant des dépenses théoriques du chauffage précédé de la mention « Montant estimé des dépenses annuelles d’énergie pour un usage standard »,
  • Montant total des honoraires de l’agent immobilier à payer par le locataire (visite du logement, frais de dossier, rédaction du bail),
  • Montant TTC des honoraires de l’agent immobilier par le locataire pour la réalisation de l’état des lieux d’entrée,
  • Situation géographique,
  • Surface du logement  à louer en m²,
  • Classement du logement en matière de performance énergétique (Si le bien est classé F ou G, la mention « Logement à consommation énergétique excessive » doit être marquée,
  • Classement du logement en matière d’émissions de gaz à effet de serre,
  • En cas de risques naturels et technologiques majeurs, l’annonce doit avoir la mention « Les informations sur les risques auxquels ce bien est exposé sont disponibles sur les site Géorisques : www.georisques.gouv.fr ».

Que doit indiquer obligatoirement une annonce immobilière pour une mise en vente ?

  • Type de bien,
  • Situation géographique,
  • Superficie et composition,
  • Etat du bien (travaux à prévoir, neuf, rénové…)
  • Prix de vente (Si les honoraires sont payés par l’acheteur, est mentionné honoraires inclus ou à l’inverse exclus),
  • Montant des honoraires TTC en pourcentage,
  • Répartition du paiement des honoraires entre l’acquéreur et le vendeur,
  • Elle doit préciser le classement énergétique du bien avec le DPE. Cela permet d’estimer la consommation énergétique du logement ainsi que son taux d’émission de gaz à effet de serre,
  • En cas de risques naturels et technologiques majeurs, l’annonce doit avoir la mention « Les informations sur les risques auxquels ce bien est exposé sont disponibles sur les site Géorisques : www.georisques.gouv.fr »,
  • Elle doit aussi comporter des informations sur l’agence immobilière (Numéro SIREN, mention de l’inscription de l’agent immobilier au guichet des formalités des entreprises.).: Rémunération des services rendus par les membres de certaines professions libérales (médecins, notaires, avocats, architectes, etc.)

Soigner le titre de votre annonce immobilière

Le titre de l’annonce immobilière est la première chose que les futurs locataires ou acheteurs remarqueront. Il doit être accrocheur, informatif et révélateur des atouts principaux du bien. De ce fait, utilisez des mots clés pertinents pour attirer l’attention des lecteurs.

Veillez également à inclure le type de biens (appartement, maison…) et sa localisation.

Décrire précisément le bien

Dans la description de votre bien, soyez précis et détaillé. Ainsi, décrivez ses caractéristiques uniques, tels que les matériaux de construction de qualité, les équipements, les espaces extérieurs… Mettez en avant les atouts les plus attractifs, comme une vue imprenable, une terrasse ou un jardin. Plus votre description sera complète et précise, plus vous susciterez l’intérêt des potentiels acheteurs ou locataires.
 

Utiliser des visuels de qualités

Des images de qualité sont essentielles pour une annonce immobilière réussie. Prenez le temps de photographier le bien sous son meilleur angle, en mettant en valeur chaque pièce. En effet, des photographies nettes et bien éclairées donneront une impression positive. Vous pouvez également inclure une visite virtuelle ou une vidéo pour permettre aux intéressés de visualiser le bien de manière plus immersive.
 

Mettre en avant l’emplacement de l’annonce immobilière

L’emplacement est un critère clé pour de nombreuses personnes. C’est pourquoi, mentionner les avantages de la localisation du bien est très important. La proximité des écoles, des transports en commun, des commerces ou encore la sécurité du quartier sont des atouts majeurs. Si le bien est situé dans un quartier recherché ou en plein essor, assurez-vous de le mentionner clairement.
 

Indiquer le prix et les informations pratiques

Le prix de vente ou de location du bien fait parti des premiers critères de recherche pour la plupart des personnes. C’est pourquoi, indiquer le prix est primordial si vous souhaitez vendre ou louer rapidement.
 

Si vous avez des exigences spécifiques en termes de modalités de paiement ou de durée du bail, précisez-le également.

Incluez des informations pratiques telles que la surface habitable, le nombre de chambres, les frais de copropriété ou les taxes foncières. En effet, cela permettra aux intéressés d’évaluer rapidement si le bien correspond à leurs critères. 

Bon à savoir : N’oubliez pas de mettre à jour régulièrement votre annonce immobilière pour rester compétitif sur la marché.

>> Retrouvez toutes les actualités immobilières sur notre blog Investissement Immobilier.

Newsletter

restez informé

Des dernières actualités sur l’immobilier

Partager LE POST :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Les derniers posts

location meublée

Sous-location durant les JO : soyez vigilants !

Avec l’arrivée des Jeux Olympiques qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris, la capitale française s’apprête donc à accueillir plus de 15 millions de touristes. Ainsi, de nombreux locataires envisagent de mettre leur logement en sous-location à des loyers élevés durant cette période spéciale. Cependant, il est essentiel de comprendre les règles pour sous-louer en toute légalité.

Lire la suite »
Baux

Nouvelles lois pour les baux immobilier en 2024

Depuis le 1er janvier, plusieurs nouvelles mesures sont introduites en France concernant les baux immobiliers. Ces dernières visent à améliorer la transparence, la performance énergétique et la gestion des locations. En effet, en 2024, le secteur de l’immobilier en France connaît une série de réformes significatives, affectant tant les propriétaires que les locataires.

Lire la suite »