Rechercher
PINEL

Les plafonds de loyer PINEL en 2023

Le régime Pinel est une initiative gouvernementale visant à encourager les particuliers à investir sur le marché de la location. Dans le cadre de ce programme, le gouvernement fixe des limites sur le montant des loyers. En effet, seuls les propriétaires éligibles au régime peuvent demander cette mesure. Ces limites sont réévaluées chaque année en fonction des fluctuations de l’indice de référence utilisées pour suivre les prix des loyers (l’IRL).

La défiscalisation PINEL

La défiscalisation PINEL est un dispositif mis en place par l’Etat français en 2015. Il permet d’encourager l’investissement locatif dans des logements neufs ou en construction. Ce dispositif permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu dans la limite d’un plafond de 300 000 euros. En échange, l’investisseur s’engage à louer le bien immobilier pendant une durée allant de 6 à 12 ans. Ainsi qu’à respecter des plafonds de loyers et de ressources locatives. Cette mesure fiscale vise à soutenir la construction de logements neufs et à répondre à la demande de logements locatifs dans certaines zones tendues. Elle a connu un succès important auprès des investisseurs immobiliers depuis sa mise en place.

Pourquoi plafonner des loyers en loi PINEL ?

Le plafonnement des loyers en loi Pinel vise à réguler le marché de l’immobilier locatif. Cette mesure est mise en place pour éviter que les propriétaires n’augmentent excessivement les loyers. En effet, cela pourrait provoquer une crise du logement. Le plafonnement des loyers permet également de garantir un accès équitable à un logement décent. En outre, cette mesure permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt tout en s’engageant à louer leur bien à un loyer raisonnable. Toutefois, il est important de noter que le plafonnement des loyers n’est pas un frein à l’investissement immobilier. C’est pourquoi, ce plafonnement est une façon de garantir une location responsable pour toutes les parties impliquées.

Les plafonds de loyer PINEL en 2023 

Pour l’année 2023, les limites supérieures pour les loyers dépendront de la situation géographique.

  • Zone A bis : Paris et ses environs immédiats, le loyer maximum autorisé est de 18,25€ par mètre carré,
  • Zone A : les zones métropolitaines de plus de 250 000 habitants, la limite supérieure est de 13,56€ par mètre carré,
  • Zone B1 : villes de plus de 50 000 habitants, la limite supérieure est de 10,93€ par mètre carré,
  • Zone B2 : villes de taille similaire en périphérie des zones densément peuplées, et une limite de 9,50€ par mètre carré.

PINEL 2023

>> Utilisez le simulateur pour découvrir dans quelle zone se trouve votre logement en cliquant ici.

Pour finir, pour bénéficier des avantages fiscaux offerts par le régime Pinel, il est essentiel de s’assurer que vos propriétés respectent les limites de loyer du régime.

Louer facilement votre bien grâce à Locagestion

En confiant la gestion de vos biens immobiliers à Locagestion, vous bénéficiez d’un réel service innovant et exclusif. En effet, Locagestion s’engage à proposer une offre de gestion immobilière au meilleur tarif accessible à tous et adapté à chaque projet.

>> Contactez Locagestion pour plus de renseignements.

Newsletter

restez informé

Des dernières actualités sur l’immobilier

Partager LE POST :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Les derniers posts

location meublée

Sous-location durant les JO : soyez vigilants !

Avec l’arrivée des Jeux Olympiques qui se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024 à Paris, la capitale française s’apprête donc à accueillir plus de 15 millions de touristes. Ainsi, de nombreux locataires envisagent de mettre leur logement en sous-location à des loyers élevés durant cette période spéciale. Cependant, il est essentiel de comprendre les règles pour sous-louer en toute légalité.

Lire la suite »
Baux

Nouvelles lois pour les baux immobilier en 2024

Depuis le 1er janvier, plusieurs nouvelles mesures sont introduites en France concernant les baux immobiliers. Ces dernières visent à améliorer la transparence, la performance énergétique et la gestion des locations. En effet, en 2024, le secteur de l’immobilier en France connaît une série de réformes significatives, affectant tant les propriétaires que les locataires.

Lire la suite »