aide financière locataire

Une aide financière pour les locataires

Depuis le début de la crise sanitaire, les salariés du secteur privé sont fortement impactés financièrement. Ainsi, le Groupe Action Logement a décidé de proposer aux salariés locataires de toucher une aide financière pour locataire exceptionnelle. Cette aide peut atteindre les 150 € mensuel pour une durée de 6 mois.

Une aide financière exceptionnelle pour les salariés-locataires

Le 15 décembre 2020, Action Logement a annoncé une évolution de son dispositif d’aide aux locataires salariés du secteur privé. En effet, d’après le Groupe, ces mesures permettraient « d’éviter le risque d’impayé de la part des salariés locataires » et constituent donc « un soutien aux propriétaires dans le cadre de la crise sociale et économique liée à la situation sanitaire ».

Tout d’abord, mise en place lors du 1er confinement et pour une durée maximale de 2 mois, cette aide financière avait pour objectif de soutenir les salariés du secteur privé ayant été impactés par la crise sanitaire du COVID19. Ce dispositif avait pour but de verser aux salariés-locataires une aide de 150€ maximum, versée mensuellement.

Désormais cette aide financière est renouvelable jusqu’à 6 mois (contre 2 mois en avril dernier) pour les salariés ayant perdu leur emploi. Cependant, elle reste renouvelable 2 mois pour les personnes ayant subi une diminution de salaire d’au moins 15 %.

Attention : L’aide ne peut être demandée que par une seule personne par ménage maximum.

Quelles sont les conditions à respecter pour le locataire ?

Afin de percevoir cette aide financière, quelques conditions sont à respecter que ce soit pour le locataire demandeur, mais aussi pour le logement occupé.

Conditions à remplir pour le salarié :

  • Doit être locataire ;
  • Et être salarié d’une entreprise du secteur privé en France métropolitaine ou DROM OU être demandeur d’emploi ;
  • Et enfin, être depuis le 1er avril 2020 dans l’une des situations suivantes : Chômage partiel, travail à temps partiel ou embauche annulée OU perte d’emploi OU diminution de votre rémunération d’au moins 15 % OU percevoir une rémunération inférieure à 1,5 fois le SMIC (soit 1 828,50 € net/mois).

Conditions liées au logement :

  • Se situer sur le territoire métropolitain ou DROM ;
  • Mais aussi se trouver dans un parc privé, un logement intermédiaire ou HLM et dans les structures collectives.

Ce qu’il faut faire pour bénéficier de cette aide financière

Action Logement met à disposition un site dédié afin que les locataires en situation de précarité puissent effectuer leur demande d’éligibilité et ainsi faire leur demande.

Cependant, un certain nombre de pièces sont demandés afin de constituer un dossier complet :

  • Une pièce d’identité ;
  • Un bulletin de salaire du mois avant le changement de situation professionnelle ;
  • Un justificatif de revenu du mois de la baisse de ressources ;
  • Un RIB ;
  • Une quittance de loyer pour le mois de la baisse de revenus.

>> Depuis le début de la crise sanitaire de nombreux soutiens ont été développés et mis en place afin d’aider et d’accompagner les locataires fortement touchés. Ces différentes aides financières permettront aux locataires de payer leurs loyers et ainsi éviter le risque d’impayé.

Newsletter

restez informé

Des dernières actualités sur l’immobilier

Partager LE POST :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Les derniers posts

Garanties loyers impayés Locagestion

Les garanties loyers impayés

Propriétaire, n’avez vous jamais eu peur d’un impayé de la part de votre locataire ? Aujourd’hui, nous vous présentons Locagestion, une solution qui garantie vos loyers et protège vos logements.

Lire la suite »

Testez l’éligibilité à la fibre optique de votre bien

Pour avoir internet, il faut passer par un fournisseur d’accès et être équipé d’une box. On peut alors passer par l’ADSL ou la fibre. Cette dernière technologie permet de surfer plus rapidement et de télécharger ses séries préférées à la vitesse de l’éclair. Mais tout le monde ne peut pas avoir internet par la fibre.

Lire la suite »
frais de notaire

Frais de notaire : comment les calculer ?

Vous envisagez d’acheter un logement ? Afin d’estimer au plus juste le montant total de votre projet immobilier, n’oubliez pas d’inclure les frais de notaire. Ils constituent une partie conséquente de votre budget, mais peuvent être revus à la baisse dans certains cas. Voici ce que vous devez garder à l’esprit quand vous calculez vos

Lire la suite »